Erebouni

Erebouni

 

erebouni-mieux-dialoguer

Erebouni est l’ancien de la capitale de l’Arménie, Yerevan.
La forteresse qui surplombe la ville date de plusieurs siècles avant J.C. Une équipe arméno-française y fait chaque année des fouilles et y a découvert des rues de 2 siècles A.C.erebouni-armenie-mieux-dialoguer

La ville moderne comporte d’étonnants contrastes. On y trouve les mêmes magasins chics que dans toute les capitales: Max Mara, Escada, etc, dans la rue du Nord et la rue Abovian. En réalité, Yerevan n’est devenue la capitale du pays qu’après l’instauration de la république arménienne en 1991.

Les feux de circulation sont dotés de minuteries pour que les automobilistes aussi bien que les piétons puissent savoir combien de temps il leur reste pour pouvoir traverser ou attendre.

Sur la place de la République, le musée expose de manière très intéressante l’évolution de la vie du pays.

Et tout en haut, le monument du génocide d’une grande simplicité, est toujours garni de fleurs, spécialement d’oeillets rouges. Tout proche , le Musée du génocide
en sous-sol, montre photos, cartes et articles de presse relatant toute cette affreuse période. Si bien des photos sont insoutenables, les guides expliquent cela au visiteur avec un étonnant recul . Elles terminent leur discours : «Et maintenant, c’est à vous de juger»…

La ville porte la trace de toutes les époques. Nous y voyons encore les traces du gigantisme soviétique à la Place de la République et au Matenadaran, l’immense institut de recherche sur les miniatures qui est précédé d’un escalier monumental, un supplice à gravir en juillet, par 40 °,à décourager les plus grands amateur de miniatures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *