Noël pour les nuls

Noël pour les nuls

NOEL POUR LES NULS.

 

Non, il ne s’agit pas de l’introduction d’un nouveau livre à couverture jaune comme le Mac pour les nuls mais de la réflexion du jour.

 

A Bethleem, les bergers étaient gens rustres et pauvres, peu recommandables, peu appréciés des gens de la ville, des nuls, quoi.

 

Marie et Joseph comme les SDF actuels, n’avaient pas de logement. Ils ont donc trouvé un abri où ils pouvaient. Ce fut une grotte ; en 2013, ce pourrait être une gare ou une station de métro.

 

Drôle d’enfance que celle du fils de Dieu, venu sans tambour, ni trompette ; Non, ce n’était pas pour visiter un palais doré. Petit bébé comme un autre, Jésus est né pauvre comme les réfugiés, les paumés, les laissés pour compte, les abandonnés, les personnes seules. Drôle de joyeuse entrée ! Toute sa vie d’ailleurs, il cherchera à rencontrer les gens simples, des pêcheurs et des pécheurs, des malades.

 

Si Jésus n’était pas riche, il ne voulût pas être seul mais entouré . Et les premiers qui ont été invités par les anges, les premiers à Le visiter, ce sont des nuls, les bergers. Bien avant les rois mages.

Encore aujourd’hui, il appelle chacun à renouer les relations . Il veut que les hommes, les femmes et les enfants, soient proches les uns des autres dans la misère et la souffrance pour que celles-ci soient plus légères. Alors plus personne ne se sentira plus nul !

C’est cela Noël.

 

 

 

http://youtu.be/I8QMG0r6LQE                                                    24/12/13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *