NON au ON

NON au ON
NON au ON
Qui est ON ?

Qui est ON ?

Qui es-tu, ON, petit mot fourre-tout?

Un pronom impersonnel.

Bien pratique pour parler de n’importe.

Bien pratique  pour ne citer personne.

Bien pratique pour ne pas s’engager.

Bien pratique pour ne pas donner son opinion personnelle.

Grâce à toi, on peut dire bien des généralités ou faire des déclarations fracassantes, on peut dire tout haut ce que l’on pense tout bas.

OUI, vous pouvez sourire, vous me voyez prise au piège de ce langage courant qui use et abuse du ON….

Oui, tu es vraiment bien pratique pour m’éviter de parler personnellement  quand il m’arrive de manquer de courage pour affirmer ce que je crois, ce que je crains, ce que je critique.

 

« Le pronom ON véhicule le chaos,dit Magda LAFON, dans Souffle sur la braise.

Ces 2 lettres ont le pouvoir de faire dire n’importe quoi à n’importe qui. Avec ON, tout est supposition. ON peut faire porter un poids lourd de sens et de conséquence, en sourdine, sans jamais nommer personne.

ON est abstrait. Amplifié sur les lèvres, il peut devenir rumeur dangereuse qui peut blesser, tuer, semer la peur, la panique, sans qu’ON sache jamais qui en est l’auteur.

ON nie, annihile la personne. Avec quelle prudence et quelle conscience devrions-nous en faire usage ! »

Je serais bien plu sévère en disant de jeter ce ON à la poubelle, de l’oublier … autant que possible.

Il faut aussi un certain courage pour exprimer ce que je désire plutôt que d’espérer en vain … que l’autre devine.

OSEZ

 

Voir vidéo 4, Tu,tu, tu.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *