PATCHWORK LAND

PATCHWORK LAND

Nous avons sillonné le pays appelé Israël du Sud au Nord durant 14 jours du désert du Neguev jusqu’au plateau du Golan.

Cette région tout en longueur qui s’étend de la Méditerranée au Jourdain est en fait découpé en plusieurs morceaux : Israël, les territoires occupés, les territoires annexés, les villes autonomes, la bande de Gaza.

Des murs, on en trouve partout : des vieux, des neufs, des graffités, d’autres troués de balles…

A l'intérieur du mur du grand Bethléem

Tout est aussi compliqué en ce qui concerne les papiers.

Autour d’une nouvelle colonie juive prise à des terrains arabes

Est juif, tout qui a une maman juive et possède d’office un passeport . Si un juif new-yorkais débarque à Tel Aviv, il reçoit dans les 2 jours son passeport israélien.

Les israélites sont les juifs religieux orthodoxes qui vivent dans un quartier particulier de Jérusalem

Tout palestinien , musulman ou chrétien , ne possède pas de passeport.

Certains arabes israéliens ont un passeport.

C’est la langue et la culture qui déterminent le nom « arabe »

Pour compliquer le tout, il faut savoir que ce sont des chrétiens arabes qui ont rédigé les commentaires du Coran !

Cette multiplicité existe aussi du côté chrétien . Je ne m’imaginais pas qu’il y avait à Jérusalem pas moins de 18 évêques…

Il y a un tourisme chrétien très important en Israël (60000 par an) et les israéliens savent très bien l’organiser (nombreux cars)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *