Regards

Regards

Ils sont noirs, bruns, verts, bleus , bleu-gris, bleus avec de petits points dorés : les yeux, une telle variété, une telle beauté.

Quand je rencontre quelqu’un, la première chose qui me frappe, ce sont ses yeux. OUI, les yeux parlent. On y lit l’intérêt ou l’interrogation, la douceur ou la tendresse, le courroux ou l’impatience, l’énervement ou la tension ou la curiosité malsaine.
Sans doute avez-vous déjà rencontré, comme moi, des êtres dont le regard est si paisible, si lumineux que vous y voyez comme une source plus profonde que l’humain.

Ne pas être vu, ni regardé, c’est se sentir considéré comme un objet, un simple meuble. Etre regardé est si important pour tut être humain. Le petit demande clairement : “Papa, regarde comme je saute bien, comment je cours, je nage.” L’enfant, pour se développer, a besoin de ce regard parental, plein d’intérêt et d’admiration.

Deux questions à se poser :

  • Avant de parler à quelqu’un, est-ce que je regarde l’expression de son visage (préoccupé, triste, paisible) ?
  • Quel est mon regard sur l’autre ? Y étincelle-t-il la lumière de l’intérêt, de la bonté, de la bienveillance ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *