Est-ce qu’elle tourne la parole?

Est-ce qu’elle tourne la parole?
Est-ce qu’elle tourne la parole?

 

Est-ce qu'elle tourne la parole?

Est-ce qu’elle tourne la parole?

Il y a des personnes cultivées, intelligentes qui aiment parler sans complexe. Souvent elles monopolisent la conversation sans s’arrêter pour entendre la moindre remarque, objection ou la moindre question.

Lorsque quelqu’un s’exprime et est

coupé dans son discours par la « personne qui sait mieux », il se sent diminué. Si cela se répète, il sera tout-à-fait découragé et finira par se taire.Il se croira peut-être inintéressant.
Interrompre
l’autre est un manque de respect que nous pratiquons pourtant souvent dans notre impulsivité. Cela nous semble un détail que nous pratiquons fréquemment sans réfléchir, ni penser à mal. Une enquête américaine révèle qu’interrompre quelqu’un est un acte plutôt masculin! Les politiciens français à la télé en sont un exemple criant.

Vous est-il déjà arrivé d’être dans un groupe qui discute et n’apporte aucune attention à votre présence, ne vous adresse pas la parole », ne vous accorde pas la moindre attention? Cela donne l’impression pénible de ne pas exister, d’être un simple meuble, un objet sans vie. Si vous avez déjà vécu cela, vous ne voudriez pas le faire revivre à quelqu’un d’autre ?

Exister parmi les autres

Avoir la parole

Laisser de l’espace à la parole de l’autre, c’est lui signifier que, lui aussi, est important, intéressant.
Le langage courant est très éclairant : « avoir la parole, donner la parole, prendre la parole ». La parole serait-elle une propriété
à se disputer ou un espace de vie ?

A la table familiale où se trouvaient 3 adultes et 2 enfants, Damien, 4 ans se manifeste : « On a oublié mon tour de parole. »
Belle expression que

le tour de parole qui indique bien qu’elle dot circuler pour que toutes les personnes puissent se sentir à l’aise.

Et les autres ont tant de choses intéressantes à nous raconter. Si nous prêtons l’oreille, nous découvrirons des vies extraordinaires, souvent même plus étonnantes que les meilleurs romans. Pour chacun, se poser la question: « Qu’y a-t-il de beau en lui? »

Une personne humaine, c’est magnifique. C’est plein de paix, de chagrin, de tendresse, dit Michaël LONSDALE.

Voir vidéo 4 : L’écoute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *