Rencontre au sommet

Rencontre au sommet

 

rencontre-au-sommet-mieux-dialoguer

Lorsque des randonneurs partent pour «faire « un sommet, ils ne savent pas très bien ce qui les attend de l’autre côté.

Il en est un peu de même pour les rencontres avec des personnes inconnues ou même connues.

Que savons-nous de leur passé, de leurs joies ou de leurs souffrances , de leur intimité?

Pour entrer dans une bonne relation, vraie, chaude, vitalisante avec quelqu’un, il faut se rencontrer en vérité.

Prendre le temps d’écouter, de comprendre ce qui se cache derrière le visage rubicond, épanoui ou stressé qui nous fait face.

C’est un peu comme lorsqu’on grimpe le sommet d’une montagne. On voit ce qu’il y a sur ce versant, quel genre de végétation , de rochers, de nivelés.

Mais sur le versant opposé, y a-t-il un ruisseau, des crevasses, des sapins ou de l’herbe tendre?

Il faut arriver au sommet pour découvrir comment est l’autre versant. Y trouver une place agréable et pouvoir se parler, se dire, s’écoute pour s’entendre.

Alors, nous découvrions des sentiments, des évènements qui nous éclaireront sur certaines attitudes de notre interlocuteur.

Attitudes qui nous étonnaient, nous agaçaient ou nous plaisaient.

Prendre le temps de la rencontre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *