Taiwan

Taiwan
Taiwan

TAIWAN

Drôles de baffles

Drôles de baffles

Un si petit pays peuplé de 26 millions d’habitants qui s’agglutinent sur le tiers de la région qui n’est pas montagneux.

Dans les villes surpeuplées, c’est un choc (pour les campagnards comme nous) de se trouver soudain entourés de la foule partout.

Les touristes étaient nombreux en cette période de l’année au climat agréable. Ce sont surtout des chinois du continent (500 avions par jour entre les 2 pays) fort bruyants. Peu d’européens : quelques uns sont des parents d’étudiants en Erasmus venus pour visiter leurs enfants en même temps que le pays.

Les immeubles qu’ils soient très hauts ou moyens sont des prix d’architecture moderne.

Là, on se sent vraiment au XXIe siècle.

La modernité est là dans les autoroutes comme pour les reste des villes

On dort souvent au 43e étage tandis que des magasins sont 2 ou 3 étages sous le rez de l’hôtel .

Et les vendeurs ou vendeuses courent chercher la taille ou la couleur qui vous convient. Et les vendeurs ou vendeuses courent chercher la taille ou la couleur qui vous convient. Pourquoi les taiwanais courent-ils ? « Nous ne voulons pas perdre de temps », m’a dit mon amie qui court aussi à la maison…

Les taiwanais sont aimables et souriants. Nous

Concentré

Concentré

n’avons vu que très peu de pauvreté (2 mendiants durant 20 jours de voyage) ; peut-être est-elle bien cachée. Partout une multitude de personnel dans les hôtels, les restaurants, les magasins. En ces lieux, beaucoup de clients sont de très jeunes gens qui semblent avoir déja gagné beaucoup d’argent.

74% sont bouddhistes avec des temples chamarrés et exubérants. Les sculptures peuvent choquer le goût plus sobre des Européens, surtout ceux qui

Décor de toit pour éloigner les esprits mauvais

Décor de toit pour éloigner les esprits mauvais

aiment l’art roman ! 16 % de chrétiens dont de nombreux adventistes.

Nous avons eu la chance de passer une journée en compagnie d’une nonne dans le plus grand monastère du pays Fo Guang Shan. Impressionnés par leur paix, leur tolérance, leur joie : 250 nonnes et 50 moines qui vivent dans 2 habitations séparées. Nous avons été guidés dans l’atelier de calligraphie,

 

IMG_1954

l’exposition des anciennes représentations de Bouddha et de photos sur le lotus ( fleur symbole de la pureté , qui est partout présente dans les décors). Nous n’avons pu assister qu’à une prière . En fait , une mélopée répétitive chantée par une nonne qui frappait le gong en cadence. L’amour, la compassion et le pardon sont 3 attitudes essentielles comme elles le sont pour les chrétiens.

« Bien agir, bien penser, bien parler ». Tels sont les 3 formules prônées et prêchées par le fondateur du monastère, calligraphe, aveugle et souriant à la fin de sa vie.

Et il y a du monde dans les temples. Beaucoup de gens passent pour une visite certes rapide, offrande ou bâton d’encens puis courte prière. Mais les temples ne sont pas déserts. Dans le plus Montée à la pagode de Taroko

 

ancien temple de Taiwan, nous avons trouvé une nombreuse assemblée de tous âges psalmodiant avec ferveur.

En différents endroits touristiques comme le Sun Moon Lake et le consulat britannique de Kaohsiung, nous avons trouvé des représentants du Falun Dafa en prière. Des affiches et des

Des personnes priantes immobiles

Des personnes priantes immobiles

prospectus critiquaient chaudement le communisme chinois , montrant des photos du massacre de la place tien An Mien et les persécutions contre le Falun Gong.

Dans les grands complexes commerciaux, le premier sous-sol est réservé aux restaurants de toute taille et de tout prix. On n’a que l’embarras du choix. A Taiwan , il y a des restaurants tous les

Il n'y a que l'embarras du choix

Il n’y a que l’embarras du choix

trois pas dans toutes les rues : difficile de mourir de faim. Mac Do et les autres américains sont là pour faire grossir les taiwanais. Il y a peu d’obèses mais leur nombre est en train d’augmenter.

En faisant le tour de l’île qui est comme une grosse amande par l’Ouest où nous avons trouvé quelques traces des anciens colons hollandais (au XVIIe siècle), puis anglais (dans les ports), japonais (1895- 1945) et américains. Ces deux derniers ont fortement influencé la culture taiwanaise actuelle.

L’empreinte de Tchang Kai Tchek est encore présente : son énorme mémorial et les traces de ses nombreuses maisons de campagne à travers l’île. Il n’a cependant pas laissé que de bons souvenirs.

Presque dictateur, il a fait couper la tête à plusieurs de ses généraux. Il craignait qu’on lui fasse aussi un mauvais sort. Pour le conjurer, il avait fait construire sous sa résidence une enfilade de souterrains lui permettant de s’enfuir au cas où….

Son épouse , l’une des filles de Sun-Yat-Sen, lui a survécu longtemps et est morte après s’être convertie au catholicisme.

Kenting est l’extrême pointe sud de l’île qui voit se rejoindre , se croiser en des vagues tumultueuses

L'Océan Indien et se Pacifique se heurtent avec violence

L’Océan Indien et se Pacifique se heurtent avec violence

l’Océan Pacifique et l’Océan Indien. Des plages de corail noir , de sable noir et de rochers sont assez peu accueillantes aux baigneurs. La merveilleuse couleur bleue de la mer permet de rêver.

Nous sommes remontées par la côte Est par une

A l'Est de Kenting

A l’Est de Kenting

route accrochée à mi-pente des récifs : vue extraordinaire à chaque tournant.

Enfin, les gorges de Taroko qui ont été découvertes lorsqu’on a décidé de construire une route rejoignant l’Est à l’Ouest. Travail de titans dans des conditions difficiles. ces sortes de mineurs en ont payé le prix : 230 morts, plus de 700 blessés. Le peuple a voulu construire un temple à leur mémoire. Arraché 2 fois par les rochers, il a été rebâti une 3e fois.

D’autres étonnements : l’énormité des cimetières. Nous en avons visité deux : l’un oecuménique où le bâtiment bouddhiste voisine avec une église chrétienne dans un site avec une vue à couper le souffle ; l’autre catholique s’étend de collines en collines, avec des tombes et des angelots en marbre blanc en marbre blanc .

Centre funéraire
Cenre funéraire oecuménique:

Ce ne sont que quelques photos parmi d’autres …

Le retour a été plutôt frais : passer de 31 degrés à 5 degrés !!!

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *